• Contrôle du pass sanitaire

  • Exposition

    Parenthèses du temps
  • Conférence "Archives numérisées et Généalogie"

    Jeudi 4 novembre à 14h
  • Les ateliers de la Licorne

    Décore ton masque !
  • Exposition "Tissus de contes"

    du 9 octobre au 13 novembre
  • Contes de la licorne

Vous êtes ici

La fabrication traditionnelle

dsc_0052-250pix.jpgLE POURRISSAGE

Dans la cave la chiffe aboutit dans le pourrissoir, grande cuve constamment alimentée en eau, où la fermentation permet l’élimination des graisses et la séparation de la cellulose. On estime que près de 2000 litres d’eau étaient nécessaires à la fabrication d’un kg de papier.

 

 

dsc_0051-375pix.jpgBROYAGE ET TRITURAGE

La pâte passe ensuite dans la pile, grand récipient de bois où maillets et pilons actionnés par l’arbre du moulin, entraîné par une roue à eau, la broient en tous sens jusqu’à obtention d’une pâte qui devra ensuite être triturée à l’eau de savon.