• Exposition

    Parenthèses du temps
  • Contrôle du pass sanitaire

  • Exposition "Tissus de contes"

    du 9 octobre au 13 novembre
  • Contes de la licorne

  • Conférence "Archives numérisées et Généalogie"

    Jeudi 4 novembre à 14h
  • Les ateliers de la Licorne

    Décore ton masque !

Vous êtes ici

Trois livres phare

L'Histoire Naturelle de Georges-Louis Leclerc de Buffon (n°18)

Ce Bourguignon illustre, né à Montbard en 1707, naturaliste, mathématicien, biologiste,... a laissé une oeuvre magistrale, son Histoire Naturelle, générale et particulière, avec la description du Cabinet du Roi, publiée entre 1749 et 1789.
Cette somme monumentale, qui devait embrasser tous les règnes de la nature, ne comprend que les minéraux, les quadrupèdes et les oiseaux. Elle est accompagnée d’une Théorie de la Terre, de Discours, et des Epoques de la nature, un des plus beaux ouvrages de l’auteur.
L'Histoire naturelle comprend 36 volumes, qui rendent compte de tout le savoir de l'époque dans le domaine des sciences naturelles, et témoignent de l'importance donnée à l'illustration : plus de 2000 planches, de Jacques de Sève pour les quadrupèdes et de François-Nicolas Martinet pour les oiseaux, qui mettent en scène les animaux avec une grande exactitude anatomique, dans des décors inspirés de l'Antiquité.

L'Encyclopédie 1751-1772 (n°20)
« Cet ouvrage produira sûrement avec le temps une révolution dans les esprits, et j'espère que les tyrans, les oppresseurs, les fanatiques et les intolérants n'y gagneront pas. Nous aurons servi l'humanité »
Denis Diderot

L ’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers , livre phare des Lumières, éditée par une « société de gens de lettres », sous la direction de Diderot et d'Alembert, est un livre majeure par la somme des connaissances qu'il contient, la masse de travail qu'il représente, le nombre de ses contributeurs illustres, et surtout son projet éditorial qui fait de lui une véritable arme politique.
Cette oeuvre immense, qui entend proposer l'accès à un savoir dégagé de l'obscurantisme et de la tradition, et jeter l'éclairage de la raison et de l'esprit critique sur tous les domaines de la connaissance, des plus nobles aux plus prosaïques, fut constamment l'objet de rapports de force entre les éditeurs, les rédacteurs, le pouvoir séculier et le pouvoir ecclésiastique. Deux fois interdit car jugé subversif (en 1752 et 1759), l'ouvrage n'en connut pas moins un succès immense malgré un coût élevé.

Quelques chiffres :

• 4260 exemplaires • 17 volumes de texte • 11 volumes de planches

• 5 volumes de supplement • 71 818 articles • 160 contributeurs dont

Voltaire, Montesquieu, Rousseau, Buffon...

Une grande partie des planches est due à Louis-Jacques Goussier

La Description de l’Egypte (n°22)

Lors de l’expédition d’Egypte (1798), Bonaparte était accompagné de plus de 150 savants et experts : historiens, hommes de lettres, astronomes, ingénieurs, botanistes, mathématiciens, dessinateurs... En février 1802, huit d’entre eux sont chargés de réunir et de publier tout le matériel scientifique de l’expédition. Le résultat sera la Description de l’Egypte ou recueil des observations et recherches qui ont été faites en Egypte pendant l’expédition française, ouvrage en vingt volumes dont dix de planches, un atlas cartographique et neuf volumes de texte. La qualité typographique des textes, la beauté des gravures et les formats (les plus grands font 1m x 0,81m) font de cette oeuvre de l’Imprimerie Impériale, publiée entre 1809 et 1828, un monument de l’édition française.